LogoGAEensociete2

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

Association pour la scolarisation, l'insertion professionnelle
et sociale des enfants et jeunes porteurs de Trisomie 21

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Atteint de la trisomie 21, il obtient son permis de conduire

Capture decran 2017 11 17 a 10.03.46Arnaud Lemay, 19 ans, est atteint de la trisomie 21, ce qui ne l’a pas empêché d’obtenir son permis de conduire en octobre dernier. Il serait la première personne avec cette déficience à l'acquérir au Canada.

Il a même réussi l’examen pratique de la Société de l’assurance automobile du Québec avec la note de 90%.

«Depuis qu’Arnaud est né, nous avons fait beaucoup de choses que les gens croyaient impossibles», raconte Brigitte Lemaire, la mère d’Arnaud.

Dès sa naissance, ses parents ont mis le paquet en choisissant de le soumettre à un programme de stimulation précoce, qui à l’époque n’était pas approuvé par tous les hôpitaux.

«Arnaud devait faire de la réadaptation, il devait marcher en crocodile, il fallait que nous aussi on reproduise ces mouvements-là. C’était pour aider à la coordination et en faisant ce genre d’exercice, ça aidait les étapes à se suivre plus «normalement», comme ramper, puis marcher», se souvient la mère d’Arnaud en entrevue à l’émission Denis Lévesque.

Arnaud a ensuite été inscrit dans un programme de sport-étude en natation, avant de finalement poursuivre ses études avec un professeur privé.

Ce dernier est très heureux d’avoir obtenu son permis de conduire.

«Parce que dans la vie de tous les jours, on veut prendre l’auto, on veut aller partout, on veut avoir sa vie», raconte Arnaud.

Et il ne se limite pas à la voiture, pour lui qui semble aussi motivé que ses parents, il rêve d’avoir une vie comme les autres.

«Je veux avoir ma maison je veux faire de la bouffe, j’aimerais faire l’épicerie tout seul et avoir ma blonde et mon auto. Je veux faire beaucoup de choses», lance-t-il.

«Il ne faut pas se limiter au diagnostic, il faut aller au delà de ça et essayer des choses», conclut la mère d’Arnaud, Brigitte Lemaire.

http://www.tvanouvelles.ca/2017/11/15/atteint-de-la-trisomie-21-il-obtient-son-permis-de-conduire