Prise en charge du patient et son confort

Quelques chiffres :

Son incidence est la même dans tous les pays du monde, voisine de 1/650. La fréquence de la Trisomie 21 libre est liée à l’âge maternel ainsi sa fréquence est voisine de 1/1 000 vers 30 ans  ; 1/400 à 35 ans ; 1/200 à 38 ans; 1/50 à 43 ans.

Actuellement en France le nombre de conception d’enfants trisomiques augmente avec l’âge plus tardif de la maternité. Cependant aujourd’hui en France, il naît moins d’1 enfant trisomique 21 pour 1000 naissances du fait du diagnostic prénatal.


La prise en charge est pluridisciplinaire et précoce, souvent poursuivie pendant l’enfance et l’adolescence.

La kinésithérapie précoce aidera l’enfant dans sa tonification et dans le passage des étapes du développement neuromoteur.  Elle évitera l’adoption de mouvements délétères pour les articulations, du fait de l’ hyperlaxité comme le passage de la position plat ventre à assis par le grand écart. Le travail de tonification se poursuit au-delà de l’âge de la marche et même encore à l’adolescence.

Il s’accompagne d’un travail sur l’équilibre.

Le kinésithérapeute et l’orthophoniste peuvent chacun intervenir pour la tonification bucco-faciale avec les conséquences bénéfiques sur la parole mais aussi sur la mastication et la déglutition. L’orthophonie accompagne aussi l’enfant dans la mise en place de la communication et plus particulièrement dans le développement du langage et de la parole.

Il est nécessaire que des liens s’établissent entre l’enseignant et l’orthophoniste autour ce qui se fait dans chacun des lieux, des difficultés et des compétences propres de l’enfant.
Afin de favoriser la communication et pour pallier le retard de langage et de parole, on pourra utiliser des supports tels que, par exemple, le Français signé (langue des signes française très simplifiée) à condition que ces signes soient appris par l’ensemble des acteurs intervenant autour de l’enfant.

Ces signes seront spontanément abandonnés par l’enfant lors de l’acquisition des mots.
La psychomotricité permet d’accompagner l’enfant dans ses interactions physiques et émotionnelles avec son environnement (développement du schéma corporel, tonification, autorégulation, etc. ).


* Sources Intégrascol